Suzanne Mulvehill & Dr. Jordan Tishler – #33 le cannabis thérapeutique pour les troubles orgasmiques féminins

Suzanne Mulvehill

Suzanne Mulvehill & Dr. Jordan Tishler, le cannabis thérapeutique pour les troubles orgasmiques féminins.

Nos invités pour cet épisode (un podcast en Anglais mentionné ici pour les personnes qui comprennent l’anglais) : Suzanne Mulvehill, MBA, BSW, Sexologue clinicienne certifiée, spécialiste des troubles de l’orgasme féminin, PhD candidate, International Institute of Clinical Sexology, Miami, FL, USA. Jordan Tishler MD, President et CEO inhaleMD, Président de “Association of Cannabinoid Specialists”, professeur de médecine “Harvard Medical School”.

Le cannabis thérapeutique peut-il aider les femmes qui ont des difficultés à jouir ou qui n’ont jamais joui ? Les recherches et l’expérience personnelle de Suzanne permettent de le confirmer : “oui” !

Nos invités dans ce podcast :

Suzanne Mulvehill:

Jordan Tishler MD:

Ensemble, Suzanne Mulvehill, sexologue clinicienne, spécialiste des troubles de l’orgasme féminin et directrice de The Orgasm Project, et le Dr. Jordan Tishler, médecin de Harvard, président de l’association Association of Cannabinoid Specialists et COO de inhaleMD, Inc.; se sont réunit pour une discussion à titre privé. Une discussion éducative et inspirante, sur le cannabis thérapeutique et son rôle dans les troubles de l’orgasme féminin.

Suzanne Mulvehill nous raconte son parcours personnel : elle a consulté quatre sexologues durant 30 années pour traiter ses troubles orgasmiques et, à sa grande surprise, elle a découvert que le cannabis était LE traitement thérapeutique qui lui permettait d’en guérir. 

Ce podcast aborde les différences faites sur le plan scientifique entre l’orgasme masculins et féminins, il se penche aussi sur le fait que la communauté scientifique a au moins 25 définitions différentes de l’orgasme… Le terme “trouble” est discuté une fois mis en lien avec le trouble orgasmique féminin, en ce sens qu’une femme doit éprouver une détresse pour être diagnostiquée avec un trouble orgasmique. Le Dr Tishler évoque le manque de recherches sur l’orgasme masculin par rapport à l’orgasme féminin.  

L’intérêt de l’usage du cannabis est de créer un état différent tout en étant utilisé de manière réfléchie, ce qui permet de s’éloigner des voix intérieures comme le jugement de soi, qui font obstacle à l’orgasme. Le dosage est plus compliqué pour les hommes que pour les femmes. 

La fréquence de la consommation de cannabis est mise en lien avec les recherches sur le sujet et l’analyse s’élargit pour considérer le cannabis comme une véritable thérapie, un médicament, à utiliser de manière prolongée, où le cannabis nous guide pour savoir quels problèmes doivent être abordés et résolus en soi.

Des suggestions sont faites si l’on commence à utiliser le cannabis thérapeutique pour améliorer la sexualité et l’orgasme. Le Dr Tishler fait des recommandations sur la manière de débuter avec l’usage du cannabis, les méthodes à utiliser ou à ne pas utiliser, en particulier lorsqu’on commence à l’utiliser lors de rapports sexuels.

Suzanne nous partage ce qu’est une pratique du plaisir et la manière dont le corps peut apprendre/réapprendre des sensations agréables dans une pratique engagée. L’attention sans vigilance, l’utilisation du journal intime pour intégrer l’expérience et le fait de sortir de l’orientation vers un but pour se concentrer sur les sentiments et les sensations sont les méthodes proposées pour se “réapprendre”. 

“Creating an altered states (with cannabis) allows us to explore our orgasmic potential in ways that some people cannot access without a little intervention.”    

Dr. Jordan Tishler

S'abonner - Subscribe
.

Séquençage du podcast :

  • 00:20 Introduction
  • 00:58 Qui est Suzanne
  • 01:17 Qui est le Doctor Jordan Tishler
  • 02:49 Les intentions de Suzanne en enregistrant ce podcast
  • 09:40 Les intentions du Doctor Tishler
  • 11:55  Suzanne : Quelle est votre vision de la sexualité ici et maintenant ?
  • 15:09 Doctor Tishler : Quelle est votre vision de la sexualité ici et maintenant ?
  • 19:34 Suzanne : Quel message important souhaitez-vous partager en premier lieu ?
  • 21:55 Question du Doctor Tishler pour Suzanne : Qu’entends-tu par “trouble” ?
  • 23:35 Le docteur Tishler recadre légèrement en termes de “qualité de vie” avec des nuances et des exemples.
  • 26:50 Quelles sont les différences scientifiques entre l’orgasme masculin et féminin ?
  • 27:43 Altération de l’état de conscience
  • 28:30 Vigilance et inhibition des femmes
  • 28:53 L’orgasme des hommes fait aussi l’objet de recherches
  • 31:25 Un voyage à la rencontre de soi-même
  • 32:30 Conseil : devenez ami avec vos propres réactions sexuelles
  • 35:21 Comment est-il vraiment possible de définir un orgasme ?
  • 37:30 L’intérêt de l’usage thérapeutique du cannabis pour la sexualité et la qualité de vie
  • 39:25 Différence entre femmes et hommes ?
  • 41:53 Pensez-vous que le cannabis ouvre une porte pour développer un potentiel de plaisir ?
  • 42:32 C’est un processus d’apprentissage, voire d’oubli !
  • 44:00 Ça ne m’a pas aidée ? !
  • 44:33 Utiliser le cannabis comme une médecine sacrée, comme une pratique avec des intentions
  • 46:30 Statistiques
  • 47:15 Effets en fonction de la fréquence d’utilisation (analogie avec un pianiste)
  • 48:38 Recommandation dans le cas où quelqu’un utilise du cannabis pour la sexualité : commencer seul (Cf. le livre à venir du Dr Tishler pour plus d’informations)
  • 51:13 Utilisation pratique du cannabis
  • 54:16 Neuroplasticité, voies de nouveaux neurones
  • 55:17 Méditation sur Youtube pour sortir de ma tête et me mettre dans mon corps
  • 56:28 Études des zones du cerveau
  • 57:23 Comment se ré entraîner à lâcher prise ?
  • 01:00:00 Il s’agit d’un levier permettant d’améliorer progressivement la qualité de la vie.
  • 01:01:01 Derniers conseils, comment contacter le Docteur Tishler & Suzanne Mulvehill, articles sur le site web, enquête, recherche personnelle
  • 01:03:59 Fin du Podcast 

Le Podcast via notre chaine Instagram TV :

Première partie

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Love Health Center (@lovehealthcenter)

Seconde partie

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Love Health Center (@lovehealthcenter)

Informations supplémentaires:

La difficulté à avoir un orgasme, qui, lorsqu’elle s’accompagne d’une détresse émotionnelle, peut être diagnostiquée comme un trouble de l’orgasme féminin, touche jusqu’à 41 % des femmes dans le monde. Ce pourcentage comprend des femmes qui n’ont jamais eu d’orgasme, des femmes qui avaient un orgasme mais qui n’en ont plus, et des femmes qui ont un orgasme dans certaines situations mais pas dans d’autres. Le thème dominant du diagnostic du trouble de l’orgasme féminin est qu’il provoque une détresse émotionnelle. Malheureusement, le pourcentage de femmes souffrant de difficultés/troubles orgasmiques n’a pas changé en 50 ans.

Suzanne s’est engagée à aider les femmes à guérir leur orgasme et à découvrir des voies d’accès éprouvées à l’orgasme. Elle a présenté ses recherches sur le cannabis, l’orgasme féminin et le trouble de l’orgasme féminin lors de conférences internationales:  the 2021 World Conference for Sexual Medicine. en Mai 2022, elle a présentée “Trois théories expliquent pourquoi les femmes qui consomment régulièrement du cannabis ont deux fois plus de chances d’avoir un orgasme” lors de la conférence Cannabis Clinical Outcomes Research Conference à Orlando, en Floride. Elle mène une enquête et collecte des données pour sa thèse afin de déterminer si les femmes utilisent le cannabis pour atteindre l’orgasme : Research shows that women who use cannabis more frequently are twice as likely to orgasm. Suzanne mène la première étude faite de ce type, qui se concentre exclusivement sur l’exploration de l’effet du cannabis sur les femmes qui ont des difficultés à jouir. 

Bonus:

Revenir à la liste des podcast : ici

Le podcast en format téléchargeable :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tenez-vous au courant

Notre newsletter est brève en 3 points. Elle est publiée en moyenne une fois par mois.